Présentation de la feuille de route du gouvernement pour les 100 prochains jours

Élisabeth Borne a détaillé, ce 26 avril, la feuille de route gouvernementale pour les cent prochains jours (et même au-delà), autour de quatre priorités : « atteindre le plein emploi et réindustrialiser la France », « accélérer la transition écologique », « refonder nos services publics » et « renforcer l’ordre républicain ».

De nombreuses mesures, dont une bonne partie sont en fait des confirmations, concernent les collectivités.

Concernant la première de ces priorités, citons le futur projet de loi « plein emploi », sera présenté début juin, prévoyant notamment la transformation de Pôle emploi en « France Travail ». Le texte visera « un service public de l’emploi plus efficace, au niveau national comme territorial, avec une gouvernance partagée entre l’État, les collectivités et les partenaires sociaux ». Il permettra d’expérimenter le versement du RSA conditionné à l’obligation de consacrer 15 à 20 heures par semaine à des activités permettant d’aller vers l’insertion professionnelle.

En matière d’environnement, retenons la publication prévue, dans les six mois, des textes d’application de la loi « Energies renouvelables », ainsi que la définition des modalités de pérennisation du fonds vert.

Sur le thème de la santé, la feuille de route reprend pour l’essentiel les objectifs déjà énoncés par Emmanuel Macron et évoqués lors des conseils nationaux de la refondation territoriaux : coopération entre professionnels, délégation de tâches, médecin traitant pour tous les patients en affection longue durée (ALD), attractivité de l’hôpital, création de nouvelles places d’infirmières, prévention…

Dans un autre domaine, la présentation du plan « France ruralité » est prévue au printemps. Il se composera, entre autres, d’un nouveau programme d’ingénierie pour les communes rurales, de la refont maintes fois annoncées des zones de revitalisation rurale et « d’un soutien renouvelé au maintien, à l’entretien et au développement des aménités rurales ». La feuille de route contient également le plan « Quartiers 2030 », ainsi que la tenue d’un comité interministériel de la ville en juin et l’organisation d’un comité interministériel des Outre-mer avant l’été.

Concernant la priorité « refonder nos services publics », un Comité interministériel de la transformation publique se réunira en mai. Par ailleurs, la Première ministre confirme le nombre de 2 750 maisons France Services à la fin de l’année 2023.

Sur le chapitre de la sécurité, enfin, la feuille de route confirme sans surprise le déploiement de 200 nouvelles brigades de gendarmerie dans les territoires ruraux annoncé par Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée.

Source : la gazette des communes